Une joyeuse fête nationale à tous et à toutes en ce 1er août 2017

Notre fête nationale du 1er août est l'occasion de célébrer notre histoire et nos ancêtres ceux qui ont été les fondateurs même de notre démocratie et de notre pays. 

Alors, rendons-leur les hommages qu'ils méritent face à tous les sacrifices qu'ils ont fait pour que nous puissions vivre libres aujourd'hui.

D’anciens Conseillers fédéraux veulent changer notre hymne national

Article publié le 23.07.2017

Christian Hofer: Après la charge de la SSUP, d'anciens Conseillers fédéraux veulent nous forcer au changement. On y retrouve bien sûr deux socialistes, une femme qui a été élue sournoisement par le PS et le PDC et enfin une PDC.

En clair, c'est une attaque centre-gauche à l'encontre de notre hymne national.

**********

Il y a un nouvel hymne national suisse, mais à part les auteurs, personne ne veut le chanter.

A présent, les partisans du nouvel hymne ont reçu un soutien de premier plan.

Presque personne ne la chante et pourtant, elle préoccupe toute la Suisse: c'est la nouvelle version de l'hymne national.

Elle n'a pas encore beaucoup d'alliés dans le pays, à l'exception des auteurs et de la Société suisse d'utilité publique (SGG - en français la SSUP).

Elle, l'administratrice de la Prairie du Grütli, a donné une impulsion à 700'000.-- pour la recherche du nouvel hymne national suisse, car l'ancien ne lui paraissait plus assez contemporain.

Des soutiens éminents

A présent, selon la « St. Galler Tagblatt ", la SSUP peut se réjouir d'un soutien de premier plan: Les anciennes Conseillères fédérales Ruth Dreifuss (PS), Ruth Metzler (PDC) et Eveline Widmer-Schlumpf (PBD) et l'ancien Conseiller fédéral Moritz Leuenberger (PS) manifestent publiquement le désir d'un nouvel hymne.

Le socialiste Leuenberger a même reconnu au «St. Galler Tagblatt» qu'à la fin, il ne faisait que bouger les lèvres (lorsqu'il devait chanter l'hymne national) parce qu'il » ne voulait pas mémoriser les « parties grandiloquentes. Il attend avec impatience un nouvel hymne que l'ensemble de la population peut et veut chanter par coeur.

Outre les anciens magistrats, la SSUP a invité à bord l'artiste de cabaret Emil Steinberger et Simon Enzler, le rappeur Greis, la chanteuse d'opéra Noëmi Nadelmann, Beat W. Zemp, le président de l'Association des enseignantes et des enseignants suisses, et le fabricant de cigares lucernois Heinrich Villiger.

Selon la « St. Galler Tagblatt «, on aurait aussi demandé à Roger Federer. Il n'a pas encore donné sa réponse.

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch


Signez notre pétition Pétition Touche pas à mon hymne national 

Pour un 1er août d'excepion

La Fête nationale suisse (en allemand Bundesfeiertag ; en italien Festa nazionale svizzera ; en romanche Festa naziunala svizra) est la dénomination officielle de la Fête nationale suisse. On parle plus simplement de fête nationale ou du 1er Août.

Cette fête fut célébrée pour la première fois en 1891, à l'occasion de la commémoration du 600e anniversaire du pacte de 1291, qui est alors choisi comme acte fondateur plutôt que le mythique Serment du Grütli qui était commémoré auparavant. La date du 1er Aout est déterminée ainsi car ce pacte, qui renouvelle une alliance, est daté du début du mois d'aout sans mentionner le jour exact. Depuis 1994, le 1er Aout est un jour férié officiel dans toute la Suisse.

(Dessin de David Boller )

My Switzerland.com

Le Pacte de 1291 

Le Pacte fédéral, ou Pacte de 1291, fut choisi en 1891 comme pacte fondateur de la Suisse. Ce document étant daté de début août 1291 (la date exacte est inconnue), la fête nationale suisse a été placée symboliquement le 1er août.

Ce pacte renouvelle une alliance précédente, qui ne nous est pas parvenue, à caractère juridique et défensive, conclue par les représentants des trois cantons primitifs : Uri, Schwytz et Nidwald. Il fut oublié des siècles durant, pour être redécouvert dans la tour des archives de Schwyz lors d’un inventaire effectué en 1724. Johann Heinrich Gleser publia sa version latine originale en 1760. Sur les trois exemplaires originaux, seul celui de Schwyz a survécu, et est conservé actuellement au musée des chartes fédérales à Schwytz.
Le pacte fédéral historique est associé dans l’imaginaire helvétique au mythique Serment du Grütli. Cependant, aucune valeur fondatrice ne lui a été donnée avant la fin du xixe siècle, l’apparition du nationalisme, et la décision d’organiser une fête nationale. Avant 1891, le pacte de Brunnen (1315) était généralement considéré comme l’acte fondateur de la Suisse.

A l'approche de notre fête nationale 2017

Afin de ne plus confondre le Pacte fédéral de 1291 avec le serment du Grütli !

Prochainement Conférence sur les symboles, donnée par Martin Jean-Charles (Président du Cercle des Cent-suisses).

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les symboles que nous pouvons voir apparaître tout autour de nous. Ils sont dans les films, les produits de consommation, les religions, les sociétés secrètes et dans la politique.
 
Cette conférence vous donnera l'opportunité de vous rendre compte que les symboles sont les signalisations des mystères de notre monde. Car chez les pythagorisien, le mot « symbole » désignait la parole, et l'enseignement des secrets.
 
Alors si vous voulez assistez à cette conférence n'hésite pas à suivre notre site internet les informations concernant l'heure la date et le lieu suivront.

Un DVD 100% suisse


La Suisse, au cœur des Alpes

Qui mieux que des Suisses pour parler de la Suisse et vous la faire découvrir

Dans ce petit pays, couvert à 65% par les alpes, les contraintes du sol ont façonné les Suisses, en les singularisant parmi les États européens. Pauvres au départ, perdus dans leurs montagnes, n’ayant aucune matière première, aucun débouché sur la mer et aucune colonie, ils ont fait d’un environnement montagnard hostile, cette terre devenue prospère et convoitée: une Suisse forte, attachée à ses racines, ses mythes et son folklore. 
Achat DVD

Kelt Spirit / la science égnergétique des anciens Celtes

Vous avez des problèmes énergétiques dans votre habitat!

La géobiologie des Anciens appelés l'arche de l'énergie était pratiquée par nos ancêtres, les Celtes et leur permettait de régulariser et d'équilibrer les énergies entre l'homme, la terre et les astres.

Cette science énergétique permettait aussi de combattre les énergies négatives qui venaient affecter l'organisme humain dénommé par différentes appellations.

Les Nordiques appelaient cette science, l'arche de l'énergie ou plus exactement Futh Ark, probablement identique à ce que les Hébreux appelaient aussi l'arche de l'héritage.

Les chrétiens quant à eux la nommaient Arko Sith soit arche de la paix, alors que les Chinois en parle sous l'appelation Feng Shui !



Le nom de Kelt Spirit est pour le mot Kelt qui veut dire Celte en Breton et spirit qui veut dire énergie en néerlandais.

Alors, n'hésitez pas, si vous avez des problèmes d'ordre énergétique au niveau de l'habitat, vous pouvez contacter Kelt Spirit sur ce lien !
Kelt Spirit

La légende de Guillaume Tell en BD pour Nöel!

La légende de Guillaume Tell 

Suisse, début du 14ème siècle. L’empereur autrichien Albert de Habsbourg souhaite annexer le pays et a mis à la tête des cantons d’Uri, Schwyz et Unterwald des baillis qui oppriment la population.
Quand un citoyen suisse assassine un des baillis qui voulait abuser de sa femme, le chasseur Guillaume Tell n’hésite pas à le secourir. 

Mais lorsque des représentants des cantons excédés décident de s’unir pour résister et de s’emparer des forteresses de l’envahisseur à Noël, l’indépendant Tell refuse de se joindre à la coalition, même s’il promet de les aider s’ils ont besoin de lui. Peu après, le cruel bailli Gessler fait placer son chapeau au sommet d’un poteau et exige que les habitants d’Altdorf le saluent afin d’affirmer son autorité et s’assurer de leur obéissance.


Or, quelques jours plus tard, Guillaume se rend en ville avec son fils Walter et oublie de saluer le couvre-chef. Les hommes du bailli veulent l’incarcérer, ce qui soulève la colère de la population, et Gessler en personne intervient. Les deux hommes ont déjà eu maille à partir et le bailli, ayant eu vent des prouesses à l’arbalète du chasseur, lui propose de tirer sur une pomme placée sur la tête de son fils à plusieurs dizaines de mètres en échange de sa liberté.


Lien pour acheter la BD La légende de Guillaume Tell

Guillaume Tell 2032 / Notre coup de coeur!


Suisse, 2032. Des années de crise financière et de guerre ont amené le pays autrefois florissant au bord de la faillite. Le fossé entre les riches et les pauvres s’est élargi au point que la majorité des gens vivent dans le besoin et la misère. 

La violence est à l’ordre du jour et le seul parti politique restant, le PSP (Parti Suisse pour la Paix) n’a aucune intention d’inverser les choses et de risquer de perdre son statut de monopole.

Un jour, un mystérieux redresseur de torts ressemblant étrangement au symbole national suisse Guillaume Tell intervient dans différents quartiers de Zürich. Luttant contre les criminels et les escrocs, il semble être du côté des gens modestes pour rétablir l’ordre et la justice. Les citoyens voient en lui le sauveur qu’ils attendaient depuis longtemps et leur patriotisme se réveille. Il y a enfin un héros pour lutter pour les droits du peuple.

Mais qui est TELL ? Et quelles sont ses vraies intentions ?


Lien pour acheter la BD  Tell 2032


Pour un nouveau souffle sur la culture Helvétique a Genève

Il faut que cet endroit soit dédié à la Suisse touristique et aux citoyens helvétiques via un projet pour la culture helvétique.

A cet effet, nous rappelons que le Cercle des Cent-suisses institution d'utilité publique cantonale et fédérale avait proposé en son temps au Conseil d'État de Genève un projet nommé l’helvétique center, incluant un musée sur notre héros national Guillaume Tell et sur le mythe fondateur de la Confédération helvétique.

Alors ses Messieurs Dames de la politique de Genève, laisserez-vous une nouvelle fois ce lieu tombé dans les mains des organisations internationales où restera-t-il dédié à notre culture suisse?????


Un excellent nouvel an Celte avec la fête de Samonios!

Samonios où Samain marque le début et la fin de l' année celtique, et annonce le début du Temps Noir.


En effet Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts.


Et elle permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers.


On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les principales fêtes celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaire et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine.


La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu. Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré.
Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.


Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants c' est pourquoi on laissait la porte entre ouverte et une place à table et on plaçait des lanternes sur les chemins pour les guider.
La tradition de Samain n’a pas complètement disparu ni avec la romanisation de la Gaule, ni avec le développement du catholicisme.


Et c’est sans doute par référence à cette fête celte que le pape Grégoire IV décida, en 840, de faire du 1 er novembre, le jour de tous les saints. La référence à Samain devenait encore plus claire lorsque, trois siècles plus tard, à la fête des saints et des martyrs, on adjoignit la fête de tous les morts.
Avec la fête américaine d’Halloween largement entretenue par les médias et la publicité, est apparu Jack O’ Lantern, un personnage tiré d’un conte irlandais. Ivrogne invétéré et avare, Jack réussit à tromper le diable à deux reprises.

Merci pour votre fidélité !

Notre site internet a fait 64'836 visites en une année.
Merci pour votre fidélité !

Sac O'nnex the fourth

Viendez noyer vos gosiers, éguayer vos tympans, étoiler vos mirettes...

L'occasion de passer un superbe dimanche de novembre en famille ou/et entre amis, autour de cinq délicieux buffets (froids, chauds, fromage, dessert, glaces) ! Alors, organisez une table et RÉSERVEZ au plus vite...

Au plaisir de futurs partages.

Amitiés celtiques
Patrick Cherpillod


Notre Pésident Martin Jean-Charles donnera à cette occasion une conférence sur le sujet la mythologie celtique , et respectivement sur la fête de Samain plus connue sous le nom d'Hallowen.

La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu. Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré. Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.



"Guillaume Tell - Fable Danoise"

Notre collection s'est embellie d'un ouvrage pratique, introuvable de nos jours!


Il s'agit de la fameuse édition originale de 1760 "Guillaume Tell - Fable Danoise" (en français), qui devait remettre en question toute l'histoire de Guillaume Tell et la reléguer au titre de légende.


Mais cet ouvrage était-il digne de confiance et ses arguments sont-ils honorables dans la véracité de leurs propos?


Car beaucoup d'historiens ont pris ce livre comme référence, afin de décrédibiliser Guillaume Tell et le mythe fondateur de la Confédération helvétique.


Nous avons désormais entre nos mains, la source de ce courant historique; le document original sur lequel se fondent les rumeurs qui entachent l'histoire de Guillaume Tell. 

Nous pourrons donc l'étudier attentivement !

Notre Héros national mis à l'honneur dans une bande dessinée!


Prochainement disponible

La légende de Guillaume Tell Auteur(s) : David Boller , Nicolas Meylaender
Éditeur :Virtual graphics
Bande dessinée / Romans graphiques

Cette bande dessinée raconte l’histoire de notre Héros national Guillaume Tell et son combat contre le tyran le bailli Gessler qui déclencha la lutte pour l’indépendance de la Suisse afin de se libérer de l’empire des Habsbourg au début du 14 siècle. Directement adapté de la célèbre pièce de Schiller et magnifiquement illustré, ce roman graphique est une lecture idéale pour tous les âges.

Tell Branding

Notre Président dans la BD la légende de Guillaume Tell!

Le dessinateur David Boller à Frankfurt pour la présentation de sa nouvelle BD la légende de Guillaume Tell.
D'ailleurs, notre président apparaît dedans en Arnold de Melchtal dedans!
Vivement qu'elle soit disponible à la vente en français.
https://m.facebook.com/story.php…

"L'empreinte" / Guillaume Tell, la nation en héritage

L'album de Guillaume Tell - le musical se prépare... Voici en attendant un extrait acoustique interprété par Nuno Resende (Page Officielle) "L'empreinte" écrit et composé par Stéphane Métro

Guillaume Tell, la nation en héritage

La comédie musicale la plus attendue en Suisse, "Guillaume Tell, la nation en héritage" écrite et mise en scène par Stéphane Métro Officiel (Le bal des vampires, Roméo et Juliette, Les 3 mousquetaires, Les misérables...) se donnera en première mondiale au théâtre du Martolet à Saint Maurice à partir du 30 mars 2017 avec la participation exceptionnelle de Nuno Resende (Page Officielle) (Finaliste The Voice France, Adam & Eve, Latins lovers, Mozart l'opéra rock, etc...). Un spectacle familial à ne pas manquer produit par AscenDanse Production.


30 mars 2017 – 2 avril 2017

du 30 mars 2017 à 20:00 au 2 avril 2017 à 17:00

Théâtre du Martolet
Rue Charles-Emmanuel de Rivaz, 1890 Saint-Maurice

Trouver des billets

Ticketcorner

L'histoire secrète de Genève / Geneva Secret History

Le Cercle des Cent-suisses organise à Genève une visite de la ville et de ses secrets.

Un secret est une information, ou un savoir qui se trouve caché ou inaccessible.

Alors, si vous voulez percer les mystères de Genève n'hésitez pas à réserver votre place pour cette visite palpitante et pleine de surprises.



Les Celtes


Pour ceux qui ne le savent pas, la civilisation Celte est née en Suisse (La Tène) et en Autriche ( Hallstatt) et c'est répandu après dans toute l'Europe, même en Turquie et en Gallilée.

Le film Heidi sur les écrans

Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père dans les montagnes des Alpes suisses. 

D'abord effrayée par ce vieil homme solitaire, elle apprend vite à l'aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami. 

Mais la tante d'Heidi, estimant quil ne s'agit pas là d'une éducation convenable, place la fillette dans une riche famille de la ville. Heidi va-t-elle supporter cette vie, loin de la montagne et de son grand-père ?

Beaux paysages, belle petite fille brune, c’est beau, y a pas à dire. (...) l’affaire devrait remplir son office minimal : combler les fans et ajouter une petite pierre au mythe Heidi, traduit en 50 langues et édité à 50 millions d’exemplaires.

55'000 visiteurs pour l'année 2015!

Le Cercle des Cent-suisses vous souhaite une bonne et heureuse année 2016 pleine de santé et de prospérité pour vous et vos proches.

Nous tenons par la même occasion à vous remercier pour votre fidélité, car vous avez été plus de 55'000 visiteurs (adresse IP) à venir voir notre site internet en 2015
.

La légende de Guillaume Tell en BD!  Prochainement

Cette bande dessinée raconte l’histoire de notre Héros national Guillaume Tell et son combat contre le tyran le bailli Gessler qui déclencha la lutte pour l’indépendance de la Suisse afin de se libérer de l’empire des Habsbourg au début du 14 siècle. Directement adapté de la célèbre pièce de Schiller et magnifiquement illustré, ce roman graphique est une lecture idéale pour tous les âges.

Cette nouvelle adaptation de «La légende de Guillaume Tell» est un roman graphique moderne et accessible qui fera découvrir le mythe à de nouveaux lecteurs.
—Scénario: Nicolas Meylaender
—Dessins: David Boller
—Éditeur: Virtual Graphics
—Format: 48 pages, 21 X 29,7 cm, couleurs, cartonné
—Public: 9-99
—Date de publication: Été 2015



Une association celte a vu le jour à Genève!

Sac O'nnex est une association créée en 2015 qui a pour but de rassembler des personnes passionnées par la culture et les traditions du monde Celtique et plus particulièrement de l' Helvétie Celte.

Le 6 Décembre Tradition Celte À L'honneur
Avec L'orateur Celte Jean-Charles Martin (Président Du Cercle Des Cent-Suisses) 
Qui Parlera Des Tribues Celtes avec la conférence, nous sommes des Celtes!


Aussi disponible Guillaume Tell 2032 Comic Book volume 1 & 2

Suisse, 2032. Des années de crise financière et de guerre ont amené le pays autrefois florissant au bord de la faillite. Le fossé entre les riches et les pauvres s’est élargi au point que la majorité des gens vivent dans le besoin et la misère. La violence est à l’ordre du jour et le seul parti politique restant, le PSP (Parti Suisse pour la Paix) n’a aucune intention d’inverser les choses et de risquer de perdre son statut de monopole.

Un jour, un mystérieux redresseur de torts ressemblant étrangement au symbole national suisse Guillaume Tell intervient dans différents quartiers de Zürich. Luttant contre les criminels et les escrocs, il semble être du côté des gens modestes pour rétablir l’ordre et la justice. Les citoyens voient en lui le sauveur qu’ils attendaient depuis longtemps et leur patriotisme se réveille. Il y a enfin un héros pour lutter pour les droits du peuple. 

Mais qui est TELL ? Et quelles sont ses vraies intentions ?

Commande en ligne!

Pétition touche pas à mon hymne national!

POUR QUE NOTRE HYMNE NATIONAL ACTUEL NE CHANGE PAS!
Pétition à l'attention du Conseil Fédéral
➢ Touche pas à mon hymne national!


Considérant

1. Que le Cercle des Cent-suisses est une institution d’utilité publique qui se veut défendre son hymne national suisse.

2. Que la Société suisse d’utilité publique veut changer notre hymne national suisse.

3. Que notre hymne national jouit d’une grande popularité.


4. Que depuis les années 1960 le Conseil fédéral s’est toujours opposé à son changement.

5. Que la motion 043046 de la conseillère nationale socialiste Kiener Nellen Margret visant à changer notre hymne national en 2004 a été rejetée par le Conseil fédéral.

6. Que la réponse du 25.06.2014 du Conseil fédéral concernant la motion 14.3336 du conseiller national UDC ne nous donne pas satisfaction.

7. Que notre hymne national actuel correspond aux attentes des citoyens et citoyennes et qu’il est digne d’être notre hymne national suisse.


les pétitionnaires demandent au Conseil fédéral :
• Que notre hymne national ne soit en aucun cas changé, modifié ou réinterprété

Pétition

Au temps de Guillaume Tell (exposition Genève)

Prochainement aura lieu sur Genève une exposition temporaire sur le mythe fondateur de la Confédération helvétique, elle sera organisée par le Cercle des Cent-suisses en étroite collaboration avec ses sponsors et amis.
 
Cette exposition sera agrémentée de deux conférences sur le mythe fondateur de la Confédération helvétique et par une conférence d'honneur sur les faits marquants du massacre des gardes suisses au Tuilerie (10 août et septembre 1792).
 
A cette occasion les petits comme les plus grands pourront revivre l'histoire fondatrice de notre pays ainsi que l'un des épisodes les plus dramatiques de notre service étranger.
 
 
Pour cette exposition exceptionnelle et interactive, des pièces rares et antiques seront exposées pour le plus grand plaisir des visiteurs.
 
Un cocktail VIP sera  bien entendu organisé afin de présenter et mettre en avant le projet original du Tellmuseum.com.


Aidez nous à réaliser le Tellmuseum.com!


Le Tellmuseum.com est un projet qui a germé dans l'imagination de nombreux responsables d'associations historiques, d'historiens et d'écrivains, tous passionnés par l'histoire Suisse.

Son but premier est de promouvoir et de faire revivre l'histoire suisse à travers un centre d'histoire vivant et intellectuel à connotation ludique et récréative, intégrant à celui-ci, un musée, une bibliothèque et un collège dispensant des cours d'histoire suisse. Ainsi, grâce à ses différents aspects, notre musée recréera une symbiose équilibrée entre notre histoire statique et l'histoire vivante.
 
En effet, pour le conseil du Cercle des Cent-suisses, il ne fait aucun doute qu'un tel centre historique encouragera les citoyens, nationaux comme étrangers, à s'intéresser plus activement à l'histoire de fédérale et régionale. 
Il nous paraît donc de la plus grande importance, à l'aube du XXIe siècle, de retrouver et de présenter les événements de notre histoire passée afin de mieux appréhender le futur de notre pays.


Contact

Beaucoup de suisses et d'historiens confondent le pacte de 1291 avec le serment du Grütli!

Beaucoup de suisses et même des historiens à la réputation au dessus de tout soupçon confondent régulièrement le Pacte fédéral qui ce rédigea au début du mois d'août 1291 et le serment du Grütli qui ce passa le 17 novembre 1307 sur la fameuse plaine. De plus il faut savoir qu'un pacte et une forme juridique écrite qui n'a rien a voir avec un serment qui est lui orale. Et le réciter serait respectivement trop long surtout lors d'un serment secret. Mais ce qui nous perturbe dans tous ça, c'est que nous ne comprenons pas comment des erreurs historiques aussi grosse peuvent devenir des réalités au XXI siècle et être reproduit dans nos ouvrages d'aujourd'hui.

Ce qui aurait été dit sur la plaine du Grütli le 17 novembre 1307!

Après de multiples recherches dans une multide d'ouvrages et d'archives, nous avons pu retrouver, pas sans le moindre efforts, ce qui aurait été jurée par 33 Confédérés de nos trois vallées.

《 Au nom de Dieu qui a fait naître de la même souche les Confédérés que les Empereurs, et qui les a également dotés des inaliénables privilèges de tout être raisonnable, nous jurons tous de nous secourir réciproquement pour la défense de notre liberté. Amen》

Guillaume Tell est un Héros national, et non un assassin ! 


Suite à l'article dans le magazine histoire Guillaume Tell, héros ou assassin par Alain-Jacques Czouz-Tornare, le Président du Cercle des Cent-suisses Jean-Charles Martin,tient à mettre en avant certains faits essentiels concernant l'histoire de Guillaume Tell que M. Tornare semble avoir occultée.

Même si nous avons une grande considération pour l'historien Alain-Jacques Czouz-Tornare, ceci devait être dit.

Car Guillaume Tell est notre héros national et il ne peut être remis en question impunément sans des preuves formelles surtout venant d'un historien.
Magazine Histoire 

L'histoire suisse pratiquement inexistante dans les écoles publiques!

Comme le dit si bien la première page de cette ancienne bd de Superboy:

Etudiants, l'histoire de Guillaume Tell est une des histoires les plus émouvantes de toute l'hi...stoire!

Alors pourquoi cette histoire appartenant au mythe fondateur de la Confédération helvétique ne s'apprend plus dans nos écoles publiques

Car ne l'oublions pas Guillaume Tell est n'on seulement notre Héros national, mais aussi l' une des icônes de la liberté dans le monde entier!

Ce qui nous subjugue actuellement c'est qu'un certain nombre d'historiens de mouvance politique bien spécifique semblent remettre régulièrement l'histoire fondatrice de notre Confédération en doute, et semble vouloir l'interpréter à la façon des contes de fées et des légendes, en cessant de nous rabâcher que rien n’a existé.

Mais pourquoi tant d'acharnement contre les bases fondamentales historiques de notre pays!

Pour faire court, nous dirons tout simplement qu'un pays sans histoire, c'est comme un arbre sans racines, petit à petit il meurt.

Voilà pourquoi le Cercle des Cent-suisses a décidé de partir en croisade contre ce fléau qui efface année après année l'héritage et le patrimoine de nos ancêtres.

Une pétition veut plus d’histoire nationale à l’école!

«L'histoire suisse est parfois sacrifiée par manque de temps»

Une pétition veut plus d’histoire nationale à l’école. Des maîtres avouent manquer de temps pour aborder le passé suisse

De leurs années d’histoire suisse au cycle, les élèves semblent avoir retenu deux notions: l’Escalade et Guillaume Tell.

Que fête-t-on le 1er août? Qu’est-ce que la Réforme? Et les fonds en déshérence? Les jeunes Genevois devraient pouvoir répondre à ces questions. Car le Plan d’étude romand (PER) — qui décrit ce que les élèves doivent apprendre durant la scolarité obligatoire — stipule que le cours d’histoire doit englober des thématiques nationales, voire locales. Mais en pratique, les professeurs font parfois l’impasse sur cette dimension suisse. Et cela conduit à une connaissance arbitraire de notre passé, soutient Stefan Gisselbaek.

Cet étudiant en droit déplore n’avoir reçu d’enseignement cohérent sur l’histoire suisse qu’une fois à l’Université. Or, «connaître le passé de son pays et le fonctionnement des institutions est indispensable pour exercer ses droits politiques!»

 
Nouvelle Société Helvétique

Bravo Genève à quand les autres Cantons!

Les écoliers genevois doivent apprendre l'hymne national. La majorité du Grand Conseil genevois a adopté vendredi soir une motion de l'UDC qui vise à inclure son enseignement obligatoire dans le programme du primaire.

La motion a été adoptée après un débat passionné par 46 voix contre 36 et 4 abstentions. Le Conseil d'Etat a désormais six mois pour répondre à la demande des motionnaires.

Le Cantique suisse n'a pas besoin d'être protégé


Site officiel de L'Assemblée fédérale - Le Parlement suisse

Le Cantique suisse n'a pas besoin d'être protégé



ats, 12.02.2015, 14:32
L'hymne national actuel est si populaire qu'il n'a pas besoin d'être protégé. Le Conseil fédéral rejette une motion de la conseillère nationale Yvette Estermann (UDC/LU) exigeant l'attribution au "Cantique suisse" du statut d'emblème officiel.


Pour la démocrate du centre, cet hymne est un symbole fort de la Suisse qui ne saurait être changé par caprice. Il est très populaire et ceux qui ont tenté de le modifier par le passé s'y sont cassé les dents. Le Conseil fédéral doit protéger l'hymne dans sa forme actuelle.

Ce n'est pas judicieux, estime le gouvernement dans sa réponse publiée jeudi. Un hymne national ne peut simplement être imposé d'en haut, il doit être apprécié et adopté par la population pour remplir sa fonction. Attribuée en 1961, la reconnaissance provisoire du "Cantique suisse" n'est devenue définitive qu'en 1981.




C'est précisément parce qu'il jouit d'une grande popularité que le Conseil fédéral n'estime pas nécessaire de protéger l'hymne via une loi. Les tentatives ratées de le remanier montrent qu'il est difficile de rallier les suffrages en faveur d'une nouvelle version.

Un nouveau projet est en cours. La Société suisse d'utilité publique a lancé un concours national et retenu sept projets dont quatre de Suisse romande pour la finale. Le public les départagera en votant sur Internet au printemps et lors d'une finale qui sera télévisée.

Le Cercle des Cent-suisses vous souhaite une bonne et heureuse année 2015 pleine de santé et de prospérité pour vous et vos proches.

Nous tenons par la même occasion à vous remercier pour votre fidélité, car vous avez été plus de 50'000 visiteurs (adresse IP) à venir voir notre site internet en 2014.

Le Cercle des Cent-suisses, c'est tout ça!


« Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire est la leçon la plus importante que l’Histoire nous enseigne. »

Aldous Huxley

Merci à vous tous pour votre fidélité sur notre site!


Nous tenons à vous remercier pour votre fidélité sur notre site internet en effet en cinq mois nous comptabilisons plus de 12'500 visiteurs soit un total moyen de 2500 visiteurs par mois.
Un grand merci à vous tous!


Le Secret Helvétique est en cours de réalisation!

Le Secret helvétique est un ouvrage qui vous plongera littéralement au cœur d’une enquête palpitante sur le mythe fondateur de la Confédération helvétique. A travers son aventure, Martin Jean-Charles, détective privé de profession et Président du Cercle des Cent-suisses (institution d’utilité publique fédérale et cantonale), va vous raconter comment sa quête devait débuter suite à la découverte d’un symbole dissimulé sur une vieille gravure du serment du Grütli.

Cet ouvrage ce veut être un hymne aux origines de la Suisse!

Notre Président contre les Illuminati dans la tome II Guillaume Tell !


Dans la BD Guillaume Tell de David Boller, notre Président Jean-Charles Martin est illustré en défenseur des libertés

démocratiques et patriotiques. Mais surtout il est un nouvel allié de Guillaume Tell contre les Illuminati.

Mais qu'elle est donc le symbole qu'il arbore sur son vêtement ??????

Beau clin d'œil, merci David vivement le troisième volume!


Boutique Zampano